LA SAVANE DES ESCLAVES : VILLAGE ANTAN LONTAN

DÉCOUVRIR LA SAVANE DES ESCLAVES

La Savane des Esclaves est un village « antan lontan » (village traditionnel créole) reconstitué par Gilbert Larose. Ce passionné de l’histoire et des traditions de la Martinique s’est toujours intéressé au mode de vie de ses grand-parents. Après avoir été maçon pendant 20 ans, il a eu la très bonne idée de créer ce site. Seul, sans aide ni subvention. 

Le village aux esclaves se situe dans un parc de 2 hectares aux Trois Ilets sur la côte ouest de la Martinique. Il retrace le mode de vie des esclaves durant la colonisation de la Martinique en 1635 et l’abolition de l’esclavage en 1848.

 

LA VISITE

LA CASE MUSÉE

La visite guidée, d’un peu plus d’1 heure, commence d’abord par une case musée Mémoire de nos ancêtres dédiée à l’histoire de l’esclavage en Martinique, depuis les Arawaks jusqu’à l’abolition.  A l’intérieur on y découvre des statuts de bois qui illustrent les différentes scènes de la vie des esclaves.

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

 

LA RUE CASE NEGRES

Ensuite, on  poursuit à la Rue Case-Nègres. Ici se trouvent les cases (de dimensions réelles) des esclaves qui travaillent dans les champs de coton ou de canne à sucre. Toutes situées loin de la maison du maitre mais cependant proches des champs. Les esclaves sont 3 par cases et dorment sur le sol d’argile.

Et c’est là que la visite de la Savane des Esclaves prend, selon moi, tout son sens. Comment expliquer ce que je ressens quand je suis à l’intérieur d’une case d’esclaves? La case en bois faite de torchis et couverte d’un toit en paille de canne, est minuscule. Aucun signe de confort. Au contraire, des instruments de torture sont bien présents pour maintenir la discipline. Drôle de sensation! Je suis à la fois heureuse d’être dans cet endroit magnifique avec des jardins partout mais aussi très triste d’imaginer la souffrance de ces esclaves.

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

 

APRES L’ABOLITION

Finalement, on termine la visite par la période après l’esclavage. Les esclaves sont libres et vivent en famille dans des cases à 2 pièces. Les enfants dorment sur la paillasse (sac en toile de jute rempli de paille). Les cases sont équipées de quelques éléments modernes tels que la cafetière, la lampe ou la balance. La préparation des repas se fait à l’extérieur puisqu’il n’y pas assez de place dans la case.

Le jardin, indispensable à la vie et à la survie des esclaves, est cultivé de façon traditionnelle : sans engrais ni pesticides. Il y a en effet de quoi se nourrir et de quoi se soigner par les plantes.

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves

Pour vivre un grand moment d’histoire et d’émotion, La Savane des Esclaves, est la visite à ne pas manquer en Martinique. Je félicite Mr Gilbert Larose, passionné de l’histoire de son pays, pour son travail et surtout pour son « devoir de mémoires ».

« Je pense que lorsque que tu connais ton histoire, lorsque tu es caribéen, descendant d’esclaves, tu n’as aucune raison d’être raciste », Gilbert Larose.

HORAIRES : tous les jours de 09h à 12h et de 14h à 17h30.

FERME DIMANCHE APRES-MIDI

TARIFS : 9€/adulte et 4€ enfant.

Alors, cela te plairait, à toi aussi, de plonger dans l’histoire et les traditions de la Martinique?

One Reply to “LA SAVANE DES ESCLAVES : VILLAGE ANTAN LONTAN”

  1. […] commune du sud de l’île. Entre les activités nautiques, le casino, les boites de nuit, La Savane des Esclaves… pas le temps de s’ennuyer une […]

Laisser un commentaire