PORTE D’ENFER, ANSE BERTRAND

LE LAGON DE LA PORTE D’ENFER

« La Porte d’Enfer », quel drôle de nom pour qualifier un magnifique lagon!! Mais une fois que l’on connait la légende, on comprend mieux (voir lien Trou de Madame Coco).

Le lagon se situe au nord de la Grande-Terre, à Anse Bertrand.  D’ailleurs après la visite de la Pointe de la Grande Vigie je te conseille d’aller ensuite  à la Porte d’Enfer puisque c’est dans la même direction.

Sur la route, le paysage n’a plus rien en commun avec celui que j’ai l’habitude de voir. J’ai en effet, une vue imprenable sur l‘océan Atlantique. Des vagues violentes viennent se jeter sur les falaises. Et que dire de toutes ces couleurs, la mer est à la fois bleue et verte. J’en ai le souffle coupé. 

Une fois sur le site, je découvre un endroit calme. Quelques familles ont posé leurs serviettes sur le sable tandis que d’autres, ont loué des chaises. Je suis au paradis. L’eau offre un dégradé de bleu et on peut voir les fonds marins. Pour tout dire je n’ai jamais vu un tel endroit en Guadeloupe. C’est magnifique! En plus le lagon n’est pas profond, c’est parfait pour les enfants.

Enfin, après cette agréable baignade, avec mon amoureux, nous décidons de prendre le petit sentier pour aller au Trou du Souffleur et au Trou de Madame Coco. Et ma lâcheté m’oblige à m’arrêter avant. Je l’ai déjà dis précédemment mais j’ai la phobie des vagues et des gros cailloux. Plus j’avance sur le chemin balisé et plus je me rapproche des falaises. Et pour arranger le tout je ne suis pas du tout équipée pour la marche. Alors  un conseil, amène tes chaussures de randonnée. 

Porte d'Enfer

Porte d'Enfer

Porte d'Enfer

Porte d'Enfer

 

LA PORTE D’ENFER APRES L’OURAGAN MARIA

Je suis retournée à la Porte d’Enfer en novembre 2017 (photos de 2015 au dessus). Super contente de revoir ce petit paradis. J’ai d’abord été surprise de constater que le parking était pratiquement vide. Puis en arrivant sur le site, le magnifique lagon bleu avait laissé place à une eau marron d’où les vagues déferlaient sans cesse. Des vagues tellement fortes que j’ai failli être emportée.

J’avoue que nous ne sommes pas restés longtemps à la Porte d’Enfer. Et c’est le coeur serré que nous avons fait demi-tour. Il ne reste plus qu’à espérer que le site retrouve rapidement sa beauté d’antan.

Et toi, es tu déjà allé à la Porte d’Enfer durant tes vacances en Guadeloupe? Quels souvenirs garde tu de cet endroit paradisiaque?

 

A l’instant où j’écris cet article, ma soeur qui est en Guadeloupe m’informe que le lagon est redevenu bleu. Par contre, le site est envahi d’algues sargasses. Mais ça, ce sera le sujet d’un prochain article.

A bientôt sur le blog.

Porte d'Enfer

Porte d'Enfer

Porte d'Enfer

Porte d'Enfer

Laisser un commentaire