LA SAVANE DES PETRIFICATIONS

La Savane des Pétrifications

LA MARCHE INEVITABLE DE MARTINIQUE

C’est en voyant une magnifique photo sur Instagram que je me suis intéressée à la Savane des Pétrifications. Je vais assez souvent en Martinique et je n’avais jamais entendu parler de cet endroit. Même mon chéri, Martiniquais, ne connaissait pas. C’est quand même un comble!!

La Savane des Pétrifications, ancien marais asséché, est une randonnée très facile de 2h00. On y vient surtout pour voir un paysage de rêve, quasi désertique. 

Quand nous sommes arrivés, mon amoureux et moi, sur le site il s’est mis à pleuvoir et pas qu’un peu. Mais c’est vraiment la poisse, ce n’est pas possible! C’est quand même la 2ème fois que nous essayons d’y aller. Bon je ne m’avoue pas vaincue, la 3ème sera la bonne. 

COMMENT S’Y RENDRE?

Pour être certaine de ne pas me tromper de route j’ai télécharger sur mon portable l’application MAPS.ME  Application super efficace, qui donne l’itinéraire précis et qui en plus fonctionne sans wifi. Elle nous a été très utile pendant nos vacances aux Antilles. Je la recommande vivement.

Pour rejoindre la Savane, il faut d’abord prendre la direction de Sainte-Anne et suivre la plage de Grande Anse des Salines. Ensuite, une fois aux Salines prendre la route caillouteuse sur la gauche et continuer à rouler jusqu’au bout. Puis, se garer sur le parking. Le départ de la randonnée se fait à partir de la barrière. C’est parti!!

L’ANSE A PRUNES

Nous sommes arrivés dans un sous bois et avons pris le sentier communément appelé la Trace des Caps. Sentier, qui longe l’Anse à Prunes. Et là nous découvrons une superbe plage de sable fin où il n’y a quasiment personne. Ca c’est le kiffe total. La plage rien que pour nous. Qui n’a pas rêvé un jour d’être Robinson Crusoé et se retrouver dans un décor paradisiaque? En tous les cas moi je ne résiste  pas longtemps à me jeter dans l’eau turquoise. D’autant plus qu’il fait une chaleur de malade et que la randonnée n’est pas terminée. Juste le temps d’admirer le paysage notamment le phare de l‘ilet Cabrit qu’il nous faut reprendre notre route.

Anse à Prunes, Martinique

Anse à Prunes, Martinique

Ilet Cabrit

Anse à Prunes, Martinique

Ilet Cabrit, Martinique

 

LA SAVANE DES PETRIFICATIONS

LA TRAVERSEE

Apres le bain rafraichissant nous arrivons au fameux petit pont en bois qui annonce l’entrée de la Savane. Bien avant de franchir le pont il faut marcher sur les rochers glissants et c’est ici que ça se complique pour moi. Je m’explique.

En 1984, en vacances en famille, à la plage en Guadeloupe, un homme s’est noyé. Et moi toute petite que j’étais j’ai tout vu. Je t’épargne les détails mais depuis, j’ai une peur bleue d’avoir la tête sous l’eau. C’est d’ailleurs pour cela que je ne fais JAMAIS de plongée sous marine. J’ai également peur de glisser sur les rochers et me fracasser le crâne. Tout cela n’est pas très glamour, je l’avoue. Mais aller à une rivière aux Antilles, par exemple, est un vrai parcours du combattant pour moi. Non mais imagine moi à 4 pattes sur le rocher en train d’essayer d’avancer. Il m’arrive même d’avoir les larmes aux yeux surtout quand mon chéri me laisse à mon triste sort sous prétexte que je suis trop lente. 

Après avoir franchi le pont. Nous nous retrouvons au milieu d’un grand désert. L’étendue de terre est immense. Je suis bluffée par tous ces contrastes de couleur. Et ce sentiment de liberté que je ressens, difficile à expliquer. Au loin j’aperçois l’énorme rocher que l’on appelle la Table du Diable à cause de son aspect qui rappelle celui d’une table et où les vagues viennent se jeter violemment.

 La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

Apres toutes ces émotions, nous continuons la marche pour arriver sur un chemin rempli de cactus pour finalement rejoindre l’Anse Braham. Et je ne sais plus où donner de la tête tellement c’est beau.  Non mais regardez moi ce paysage!! Je n’en reviens pas. J’oublie même qu’il fait de plus en plus en chaud. Je ne veux plus m’arrêter de marcher. A chacun de mes pas je découvre un paysage different. De ma vie je n’ai rien vu de pareil. Ah la  Beauté de la Nature…. Allez on continue!

La Pointe d’Enfer nous offre une vue à couper le souffle de la cote. Vraiment impressionnant de voir les vagues se jeter sur la falaise. Le vent souffle si fort que j’ai du mal à prendre une photo. Attention à ne pas trop s’approcher 

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

 

Au retour nous sommes passé par un vaste champ. L’occasion de marcher une dernière fois entre les cactus et de profiter encore un peu du paysage.  Il a fait tellement chaud que j’ai été obligée de mettre ma serviette sur ma tête pour me protéger des rayon du soleil. Donc un conseil, n’oublie pas ta casquette, une grande bouteille d’eau, une bonne paire de baskets et ton maillot de bain. 

Finalement la randonnée de la Savane des Pétrifications aura été facile. Elle restera l’un de mes meilleurs souvenirs de mes vacances en Martinique. Et toi qu’en penses tu? Un petit tour dans le désert ça te dit?

 La Savande des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications

La Savande des Pétrifications

 

4 Replies to “LA SAVANE DES PETRIFICATIONS”

  1. […] Si tu ne connais pas cette application,  j’en ai parlé précédemment ici . Sinon, il faut prendre la direction de la plage de Petite Anse aux Anses […]

  2. […] le sentier de la Trace des  Caps. Je te recommande vivement cette magnifique randonnée (ici). Les photos parlent d’elles même. Le panorama est à couper le souffle. En effet, après […]

  3. Beau coin!! s’est toujours un plaisir d’y retouner. Parfois je vois des gens aller là vers midi. Je le déconseillerai au gens à cette heure car le soleil tape trop et il n’y a pas du tout d’ombrage. Quand j’y vais , s’est le matin tot les couleurs et le lieu sont magnifique. A visité !!!

    1. Tout à fait, je ne cesse de le dire : toujours partir tôt le matin faire les visites parce que le soleil ne plaisante pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.